Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Le Marité est un trois-mâts goélette Il a été construit en 1921 à Fécamp en Seine Maritime aux chantiers Maritimes Paimpol et Fécamp

il est aujourd’hui le dernier terre-neuvas en état. Après avoir pratiqué la pêche à la morue,il fréquente les bancs de Terre neuve

de 1924 à 1929.Il est ensuite racheté par un armateur Danois  et gagne en 1930 le port d’Esbjerg où il est modifié, avec une voilure réduite et un
moteur auxiliaire.
Jusque vers 1935, il pratique la grande pêche ente les eaux d’Islande et du Groenland.Il pratique ensuite le cabotage entre les Iles Féroé et le Danemark

Pendant la seconde guerre mondiale, il revient à la grande pêche pour ravitailler la Grande Bretagne .
De 1946, il est racheté et utilisé pour la pêche à la morue jusqu’en 1953.
Il est revendu en 1954 et sa mature est déposée.
Transformé en bateau à moteur et classifié schooner en bois,
il pratique la pêche, au hareng  puis la crevette, et revient au cabotage en 1969.
Désarmé cette même année, c’est en 1978 qu’une équipe de Suédois le rachète, et le remet en état alors qu’il était
promis à la destruction. La mâture est modifiée et l’aménagement intérieur adapté à la croisière.
En 1987, il est affecté à la croisière (son port d’attache est Stockholm).
En 1992, il est rebaptisé Bla Marité af Pripps.
En 1994, un groupement d’intérêt public français, « Marité », l’acquiert et le Marité gagne son nouveau port d’attache Rouen

longueur 47.00 m   largeur 8.00 m  puissance moteur 460 cv   indicatif d’appel FMPB  numéro MMSI 228197800
tirant d’eau 4.20 m   voilure 13 voiles = 650 m2

port de Fécamp 21 juin 2006

 
le MARITÉ Fécamp 21 juin 2006
 
le MARITÉ Fécamp 21 juin 2006
 
le MARITÉ Fécamp 21 juin 2006
 
le MARITÉ Fécamp 21 juin 2006
 
le MARITÉ Fécamp 21 juin 2006
 
le MARITÉ Boulogne sur Mer 13 juillet 2019
venenatis, odio fringilla risus adipiscing porta. ut ut lectus
%d blogueurs aiment cette page :